FRANCAIS / ENGLISH

 

OMASPHERE vous invite à un voyage entre transe ethnique et envolée sacrée, influencé par différents répertoires : heavenly voices, musiques du monde, dark wave, dream pop, new age, ethereal neoclassical.
La voix de BRICE AMO envoûtée par l’inspiration de ses différents styles fait vibrer cinq musiciens et leurs instruments hypnotiques. Ainsi s’expriment dans une grande harmonie Santur Iranien, Derbouk, Gongs, Percussions orchestrales, Crotales égyptiennes... Une pure vague de vibrations et d’émotions dans une forme scénique intensivement dynamique, atmosphérique et contemplative.

HISTORY

En 2003 dans le petit village de Lahitère, Brice Amo fonde Omasphere avec Didjou Didjovani (percussions) et Gérard Frikman (contrebasse).Brice AMO

Le nom du groupe évoque Om (terre) Ma (tout ce qui est liés à la nature) Sphere (Englobe l’univers créatif), de 2003 à 2004 Om'a'sphere à partir de 2005 est devenu Omasphere.

Il semble bien que la création musicale procède déjà essentiellement de Brice Amo. En 2008, suite à quelques années de recherches créatives et d'enregistrements de démos, Brice décide de contacter plusieurs labels.omasphere live C'est Frédéric Chaplain le directeur du label Prikosnovénie qui décide de proposer au groupe la production d'un premier album incluant la diffusion de certains titres dans plusieurs compilations du label1.

Le premier album Prélude, sorti en juin 2009 est toujours disponible à la vente CD et éditions numériques sur les plates formes les plus répandues. Il marie des influences tribales avec une dimension mystique et classique. Ainsi se côtoient morceaux cold à la basse (Nome) avec Brice Amo au chant, et d'autres plus éthérés comme Ecifircas ou Semfi. C'est aussi l'apparition de percussions, qui s'ajoutent à l'ambiance cérémonielle de l'album. Suivra cette année là une série de concerts destinée à des salles en places assises. Ce premier album sera classé dans la ligné du célèbre groupe Dead Can Dance, avec la voix de Brice Amo souvent comparé à celle de Lisa Gerrard.

Brice Amo a développé sa propre mélopée aux accents mélancoliques, il sortira plusieurs titres auto-produits incluant des vidéos clips  Son langage construit de toute pièce comme une innovation dans la world music.

OMASPHERE invites you to a journey between ethnic trance and sacred chant influenced by different genres, heavenly voices, world music, dark wave, dream pop, new age and neo-classical.

 

HISTORY

 

In 2003 in the small village of Lahitere, BRICE AMO found Omasphere with Didjou Didjovani (percussions) and Gerard Frikman (Bass)Brice Amo.

 

The name of the group evolved from Om (earth) Ma (everything relating to nature) Sphere (encompassing the creative universe). In 2005 the group became Omasphere.

 

It seems the musical creativity comes mainly from Brice Amo. In 2008, following a few years of creative research and recording demos Brice decided to contact several labels. The director of the label Prikosnovenie Frederic Chaplain decided to produce the groups first album, to include the diffusion of certain titles in several compilations on the label.

 

The first album PRELUDE was released in June 2009 and it is still available for sale, in digital editions and most popular platforms.

 

Tribal influences blend with mystical and classic dimensions. So cold bass songs (NOME) co-exists with Brice Amo vocals, and other more ethereal ones like Ecifircas and Semfi. It is also the sound of percussions which adds to the ceremonial atmosphere of the album. This year will follow a series of concerts intended for halls with seating. The first album will be classified similar to the famous group Dead can Dance, with the voice of Brice Amo who has been compared to Lisa Gerrard.

 

Brice Amo has developed his own melancholic chant sounds. He will release several titles, including video clips. His language has been built frm scratch and is an innovation in the music world.